Le paillage d'hiver au potager

October 3, 2019

Si la question peut se poser de l'opportunité de bêcher ou non le sol au potager, il est en revanche un sujet qui ne prête pas à polémique : en hiver le sol doit impérativement être couvert !

 

Dans les sol laissés à nu l'hiver, on observe une disparition des nutriments et oligoéléments qui sont 'lessivés' par les pluies. La vie du sol disparaît progressivement et par conséquence la structure du sol devient mauvaise. Pourtant ces éléments sont indispensables aux plantes que vous mettrez en place au printemps. 

 

 

 

 

Il y a deux façons de couvrir son potager l'hiver :

 

 

- Semer des engrais verts.

Les engrais verts sont des plantes (vesce, moutarde, phacélie, trèfle, luzerne, ...) qu'on met en place en automne et couvrent le sol tout l'hiver. Au printemps, il faut les broyer et les réincorporer au sol (dans les 5 à 10 premiers cm) ou les utiliser comme n'importe quel autre paillage en surface du sol. 

Leur gros avantage est que les engrais verts vont fortement améliorer la structure du sol grâce à leur réseau racinaire et y favoriser la vie microbienne. De plus, une fois fauchés, les engrais verts apportent une réserve de nutriments pour les futurs cultures. Certaines captent même l'azote de l'air pour le fixer dans le sol. 

 

 

 

 

 

 

 

- Protéger son sol avec un paillage.

Un paillage est plus facile à mettre en place, cela consiste à mettre disposer une couche de matériaux protecteur comme du miscanthus, de la paille, des cartons (on ne vous le conseille pas car les cartons sont souvent plein de restes d'encre), de feuilles mortes, de compost, de fumier, ou tout simplement les restes végétaux des précédentes cultures ... Cette couche va garantir les principales missions d'un couvert en protégeant la terre de l'érosion due au vent et à la pluie, du lessivage des nutriments tout en permettant à la microfaune et à la microflore du sol de continuer à se développer à l'abri des rayons solaires. La matière organiques apportées aura également le temps de se dégrader l'hiver pour être bio-disponible pour les plantes au printemps. 

 

 

 

Vous pouvez également continuer à cultiver des légumes d'hiver qui empêcherons le lessivage des sols.

Dans ce cas, n'oubliez pas d'apporter beaucoup de matières organiques pour nourrir vos sols qui sont fortement épuisés par la culture des légumes. 

 

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Jardiner sans pesticides

March 10, 2018

1/2
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload